PACO DE PLATA








"En 1977, entre mer et soleil dans le sud de la France, Paco naquit dans la richesse de la grande culture gitane, un berceau argenté de notes de flamenco ainsi que de vibrations vocales. Paco grandit auprès du plus grand professeur à ses côtés "Les petites mains d'argent" qui lui léguera avant tout l'amour et le respect d'une guitare. Il héritera de la magnifique puissance vocale de son père Manuel Arenas. Paco de Plata monte sur scène pour la première fois à cinq ans aux cotés de Manitas de Plata, avec lequel il enchaînera plus tard des concerts. Ses oncles Manero, Antonio et Fernando le formeront aussi sous le regard de Manitas à la Grande Motte.

A ses 18 ans, il commencera à occuper la scène auprès de Kéma Baliardo autre petit fils de Manitas également grand guitariste. Ils formeront tous les deux le groupe "Gipsy Passion". Ils participeront ensemble à la Grande Fiesta pendant deux semaines au Grand Palais de Paris.
En 2008 Paco enregistrera son prepier titre "Venga A Bailar". De 2010 à 2013, s’enchaîneront des tournées autour du monde : Monte Negro, Grèce, Turquie, Roumanie, Israël, Equateur, Belgique, Los Angeles, Liban, Monaco.

Il garde au fond de lui le plus beau souvenir musical de scène qu'il ait pu vivre, celui en 2012 où il participera à la dernière apparition de Manitas de Plata à l'Olympia près de son oncle Fernando de Plata.

Brêve interruption de sa carrière dans la période ou Manitas de Plata vivait ses derniers moments. Paco décida alors de ranger sa guitare et de vivre près de son grand-père pour partager ces derniers instants. En novembre 2014, le grand "Manitas De Plata" fermera les yeux pour un long sommeil. Une grande tristesse. Mais, une légende ne s'éteint jamais, la guitare de Manitas de Plata résone pour l'éternité. Elle sera toujours parmis eux, parmis nous.

Paco De Plata, ayant fait une promesse à son père et à son grand-père, un titre de chacun verra le jour, retravaillé et interprété par Paco, il se décidera à reprendre sa guitare en novembre 2015 d'où le besoin de continuer sur cette route qu'il avait commencé et cette nécessité de scène par amour pour son public, de la joie qu'il y vit, et de ce partage nécessaire à sa vie. Et enfin, rendre hommage à ces deux hommes importants dans son cœur qui lui auront légué cet amour du Flamenco."

- Cassandra Luiciana

"La musique gitane comme vous l'aimez."

"Manitas De Plata"

Photos